Catégorie : S’uber

L’économie numérique est une réalité, et on est nombreux à entreprendre grâce à elle. Qu’est-ce que cela change concrètement pour notre système de travail en France, pour les différentes formes de contrats…? Sans être ni juriste, ni sociologue, il s’agit de réflexions personnelles que je pense nécessaires.

16 novembre 2016 / S'uber
4 octobre 2016 / S'uber
13 avril 2016 / S'uber
4 février 2016 / S'uber
6 janvier 2016 / S'uber

Cette idée d’article m’est venue lorsque je visionnais l’une des vidéos disponibles de la formation Koudetat, qui est actuellement gratuite. Au cours de la conférence filmée, l’intervenant utilise un élément de la mythologie antique pour poser une question fondamentale à l’entrepreneur. Entre le bonheur et la gloire, que choisissez-vous ? Ça m’a interpellée, et j’aimerais revenir sur cette idée. Clique mon petit, c'est gratuit ! Entrepreneuriat : le choix d’Achille

2 décembre 2015 / S'uber

J’ai parlé du syndrome de l’imposteur que beaucoup d’entrepreneurs, salariés, professionnels ressentent. J’aimerais évoquer aujourd’hui le moment de doute. La baisse de régime. Le coup de cafard qui peut survenir à n’importe quel moment. Quand on se lance dans un projet, qu’on souhaite en vivre ou non, il y a toujours des jours où l’on ne sait plus ce que l’on fait là. On se demande même pourquoi on s’est dit un jour qu’on allait arpenter ce chemin. Clique mon petit, c'est gratuit ! Entrepreneurs, comment surmontez-vous le doute ?

1 décembre 2015 / S'uber

Non, pas dans ce sens bande de libidineux… Je vais vous poser la question suivante : est-ce qu’à partir du moment où l’on prend du plaisir à travailler, l’on ne travaille plus, justement ? Ne répondez pas tout de suite, vous verrez combien cette question est beaucoup plus complexe pour notre petit cerveau qu’il n’y paraît ! Clique mon petit, c'est gratuit ! Entrepreneurs, vous prenez trop de plaisir !

2 novembre 2015 / S'uber

Il y a trois semaines, j’ai fait la rencontre de Stéphane Briot, aka 4h18. Cela a coïncidé avec mon retour dans le « Noble Jeu » du Web. Notre rencontre, grâce à Twitter, a déclenché chez moi une réflexion très particulière que j’ai partagée sur mon blog perso l’A-4. Au cours d’un article, j’évoque ce que j’appelle « l’orgueil de la virgule », mais qui devrait en réalité s’intituler : « Le syndrome de l’imposteur ». Clique mon petit, c'est gratuit ! L’entrepreneur et son syndrome de l’imposteur