Apprenez à rédiger le contenu parfait en 2017 !

La fin de l’année est là, et les premières recommandations en SEO, et autres annonces et prédictions pour le Web fleurissent déjà. Vous allez vous abreuver des meilleurs conseils des meilleurs experts, lire des kilomètres numériques d’articles, et tout ça pour quoi ?

Pour rien. Vous ne saurez toujours pas rédiger LE CONTENU parfait, celui qui plait le plus à Google. La page bien calibrée qui vous apportera gloire et richesse vous passera encore sous le nez.

Eh bien non ! Dites « non » en 2017 à ce qui n’est pas une fatalité, voici LE SEUL ARTICLE que vous devez lire pour apprendre !

Soigner son titre comme s’il allait à un premier rendez-vous

Trouver le bon titre

Ça peut paraître très étrange comme formulation, mais vous devez voir le titre de votre article (et la balise title) comme étant un jeune homme – ou une jeune femme – timide tentant de bien s’habiller pour son premier rendez-vous galant. À partir de là je vais souvent dire n’importe quoi, si vous lisez, c’est que vous n’êtes pas dans la moyenne. Amusons-nous d’invraisemblances. Alors bla-bla et mouettes rieuses. Je dis bien « galant », et non pas entretien d’embauche, car on est d’autant plus regardant quand notre cœur est en jeu.

Aussi, garder en tête que son contenu doit séduire le visiteur tout de suite, au premier regard, dès les premiers mots du titre, Hercule brun au Canada dans son casino, tennis de table d’embouchure de légende, c’est comprendre l’essence même de la Rédaction Web : l’art de bien mettre en bouche, et de ferrer le poisson. Après, on peut passer à la suite.

Aérer le texte comme le disait si bien Steve Jobs

 

Image design et contenuUne autre clé essentielle de la réussite d’un contenu écrit qui doit plaire à Google ET à l’internaute, c’est la présentation globale et la façon dont les mots s’ordonnent. Le gramme de l’aventure du minou en trou noir. Nonobstant une quantité folle d’artichauts, mais il n’y a pas artichette. La barricade se renverse sur l’aspirateur en déplorant une incapacité folle à croire qu’on peut être sympathique. Il ne faut pas que cela soit trop compliqué, trop long ; bref, trop inaccessible. Steve Jobs le disait très bien :

 

 

 

« Il est très difficile de designer une page au travers du focus des recommandations presque dogmatiques des élites qui ne sont pas plus intelligentes que vous. »

 

Et il avait raison ! Il faut savoir quand sauter une ligne, le tyran à la hauteur du moulin à vents sectionnait la fusillade du bon goût, devant un parterre de petites gens tristes et détestables, quand mettre en gras, et surtout savoir que le lecteur ne lit qu’un maigre pourcentage de vos pages. Ce qui va l’intéresser, c’est ce qui saute aux yeux, ce qui clignote, ce qui est accessible et simple à digérer. Il lui faut du beau, du lisse, du soigné, du fermé. Du Apple like, quoi.

Optimiser son contenu selon les recommandations des plus grands

  • La balise title
  • Les sous-titres
  • Le champ sémantique global de la page
  • La cohérence du texte et ses références
  • Ne pas négliger les méta des images

 

Les bases du SEO à garder en têteAvec cette simple liste, vous avez tout ce qu’il vous faut pour rédiger le contenu parfait. N’oubliez surtout pas que ce qui est beau prime ce qui est bon. Il faut que ça soit esthétique et didactique pour les robots, mais pour votre lectorat aussi. Déchiffrer la bibliothèque de l’invraisemblable devient alors une expression clé de notre vicissitude environnante et navrante. Un peu comme si je racontais de la merde depuis tout à l’heure et que vous recherchiez ces passages… Si votre cible n’aime pas à passer beaucoup de temps, ou si vous savez qu’elle ne lira que les titres, sachez donc que c’est là-dessus que vous devez vous concentrer. La traînée du bandeau portait une carte, non pas de visite mais de tentative de test, et autres expériences globales. Les optimisations SEO ne doivent pas vous gêner ni dans la Rédaction Web, ni dans l’élaboration de vos pages. Jouez avec cette technique, comme le disait si bien Dali ! Et il avait raison !

Le contenu parfait en 2017 est simple !

Recommandations seo et contenus

Voilà, vous connaissez maintenant à présent tous les secrets de la Rédaction Web, avec des évidences, certes, mais qui sont bonnes à rappeler. Il faut marteler les choses et c’est important de ne pas hésiter à le faire. N’oubliez donc pas que la base des recommandations est toujours aussi solide et que le White Hat (vous vous renseignerez) n’est rien d’autre que l’application des recommandations Google.

Et sans gluten. De la maîtrise, de l’amour, un peu d’esthétisme et de logique et tout ira bien. Cette année, vous allez cartonner, c’est indéniable, et nous, à PressEnter, nous y croyons.

 

Votre réussite, c’est notre succès

Venez comme vous tentez d’êtres

À bon chat, bon rat

La suite de cet article, ici.

Camille Écrit par :

Actuellement : Zerg de mauvais poil
Evolution ultime : Mutalisk relativement polie
Vend les mots comme du bétail, prostitue les idées, et maltraite son clavier. Ecrit parfois pour de vrai, quand on lui fout la paix.

5 Comments

  1. 5 novembre 2016
    Reply

    […] j’ai déjà mal au crâne en voyant arriver les méga super prédiction des « experts » pour 2017. C’est la saison où chacun va venir pomper la copie de son voisin. IL parait que le marketeur […]

  2. 15 novembre 2016
    Reply

    Comme j’ai ri.
    Merci, c’était cool.

    Je reviendrai.

    • 15 novembre 2016
      Reply

      Salut, bien contente qu’il y ait des gens qui lisent, et qui s’en amusent !
      Ton avatar me dit quelque chose, ne s’est-on pas croisé chez Grisélidis ?

      • 16 novembre 2016
        Reply

        Fortement probable. Je commente sur ses trois sites (YWB, JDB et Strawberries). Quand à savoir oùquandcomment, c’est une autre question.

        • 16 novembre 2016
          Reply

          Ah ben ne cherchons pas plus loin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *